<  

Nature sur Ameland

Nature

Une île pleine de variations et de ressources naturelles. Ameland est un paradis pour les amoureux de la nature. Presque nulle part ailleurs vous trouverez autant de variétés dans un si petit espace. Il y a des forêts, des dunes, des marais salants, des plages, des vasières et des polders. Les cyclistes peuvent voir toutes sortes de paysages dans une demi-journée. La diversité des plantes est sans précédent. Et puis il y a les oiseaux. Quatre-vingt dix kilomètres de pistes cyclables vous amènent aux plus beaux endroits sur Ameland. Il y a de beaux sentiers de randonnée, comme la marche nordique et plusieurs sentiers équestres. Quand il y a de la neige, même le traîneau à cheval émerge.

La faune et la flore

Nature

L'eau salée et douce sur Ameland offre une richesse inédite de plantes. Sur les mille quatre cent espèces différentes de plantes reconnues aux Pays-Bas, il y en a environ cinq cents présentes sur ce petit morceau de bande de terre entre la mer des Wadden et la mer du Nord. En été, la primevère jaune et la fleur bleue du houx de mer. Les orchidées fleurissent donc dans les vallées de dunes humides. À la fin de l'été, la gentiane de mer se teinte de bleu. L'argousier pousse dans les dunes intérieures. En automne des baies de couleur orange vif poussent sur les buissons, on en fait délicieux sirop.

La mer des Wadden est peut-être la région la plus riche en oiseaux de l'Europe occidentale. Dens millions d'oiseaux profitent de ce que la mer a à leur offrir. Une fois que la boue est à sec, ils vont à la recherche de nourriture : les palourdes, les moules, les escargots et les crevettes. Ils ont un temps limité avant que l'eau remonte à nouveau. Alors c'est fini en particulier pour les oiseaux avec à pattes courtes. Le banc Engelsman, un haut banc de sable entre Ameland et Schiermonnikoog, est une magnifique retraite lorsque l'eau est haute.

Une cinquantaine d'espèces d'oiseaux se reproduisent sur Ameland, de la mouette argentée au pigeon et du busard au pipit farlouse. Pendant l'inondation des marais servent de refuge à des milliers d'huîtriers, de bécasseaux variables, courlis et eiders. Deux mille couples de vanneaux se reproduisent ici, vous pouvez également rencontrer des sternes, sternes arctiques et les avocettes.